Education positive : késako ?

« L’éducation positive et amicale »… Le terme à l’air plutôt chouette ! Mais il y a quoi derrière ?

L’éducation positive est une éducation basée sur un partenariat avec le chien. Il s’agit d’instaurer une relation de type « gagnant-gagnant » et non de type conflit. Il s’agit donc d’une méthode d’éducation alternative aux violences éducatives ordinaires, dites traditionnelles. 

Une éducation consciente, patiente et construite

 

Consciente : Il s’agit de prendre conscience du ressentit de l’animal. Qui je le rappelle, en citant la loi, est un animal « doué de sensibilité ». Cette éducation prône donc la communication. (Je vous invite vivement à lire le livre « les signaux d’apaisements » de Turid Rugaas  si vous doutez encore que les chiens sont capables de communiquer).  Elle considère le chien comme un individu social, capable de raisonner, et vise à respecter l’intégrité du chien.

 

 

 

Patiente : Les résultats sont progressifs, ils se font par étapes et sont donc certes moins spectaculaires que d’autres méthodes, mais ils ont par contre le mérite de perdurer dans le temps. Il demande également de se remettre en cause. (ex : Peut-être que si le chien détruit en votre absence c’est qu’il manque d’activité et non juste « pour vous embêter ».)

 

 

 

Construite : Cette éducation est construite tout au long de l’apprentissage et même de la vie du chien. On ne peut éduquer son chien le matin en punitif, et le soir en positif. Elle s’inscrit donc dans un processus réfléchi. Ce processus doit être impérativement basé sur des connaissances, provenant non pas de « on dit », mais de faits scientifiques. (ex : la dominance chez le chien qui n’est qu’un mythe, mais je ferai un article plus tard là-dessus). 

 


Bienfaits

Cette éducation permet d’améliorer la relation que l’on a avec son chien, et de construire une relation basée sur la confiance.

En effet, le chien n’obéit pas par crainte de représailles, mais parce qu’il a réfléchi, et qu’il consent à faire ce qu’on lui a demandé (notez que j’utilise le terme de demande et non d’ordre, on pourrait aussi parler de signal). Pour mener à bien ce processus éducatif, le chien doit pouvoir s’exprimer sans crainte (y compris grogner, puisque c’est de la communication). A vous ensuite de comprendre pourquoi.

 

Attention, cette méthode ne signifie pas que l’on laisse son chien tout faire ! 

 


Applications

L’éducation positive vise à renforcer les bons comportements (on encourage le chien à les reproduire) et à ignorer les mauvais, de façon à diminuer leur fréquence (et proposer au chien un comportement de substitution). Tout d’abord, il faut savoir que le chien est un animal opportuniste : il fait ce qui lui procure immédiatement du plaisir ou du confort... On voit donc facilement pourquoi féliciter les bons comportements permet de les reproduire, et donc d’éviter les mauvais.

Pour cela, on utilise :

  • Le renforcement positif.(R+)  Autrement dit, la récompense. On ajoute quelques choses qui procurent du plaisir au chien (friandise, partie de jeu, caresse (pour ceux qui apprécient uniquement, et ce n’est pas la majorité !)…) La récompense doit intervenir directement après le bon comportement pour que l’association soit faite : le timing doit être parfait !*
  • La punition négative (P-). On retire ce que le chien désire. Exemple : ignorer un chien qui cherche de l’attention (ex : il vous saute dessus), s’arrêter quand il tire en laisse pour avancer plus rapidement, s’éloigner des copains quand il tire/aboie pour les rejoindre…

 En éducation positive, il y a donc aussi la notion de punition, mais elle est bien différente de la punition positive (ajout d’un stimulus désagréable). Pour éviter celle-ci, il est nécessaire d’anticiper les comportements du chien, et d’apprendre au chien ce que l’on attend de lui. 


Conclusions

Le maître n’est donc pas là pour réprimander. Il n’utilise ni la force ni la punition positive : l’éducation positive n’est ni douloureuse, ni conflictuelle. Au contraire, l'Homme sécurise et encourage. L’Homme n’est plus un dictateur, mais un guide, un leader.

 

 

 

Sources

Pour aller plus loin, je vous encourage à rejoindre le groupe facebook « Education Positive chiens » . 

PowerUser (forum : educationcanine)

Zen mon chien

Groupe facebook : Education Positive chiens 

Wamiz 

Tout sur la psychologie du chien - Joël Dehasse

Blog canima 

http://www.chien-education-elevage.com/

Au'tour du Chien, Véronique Valy 

 

Contact

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.