Avis personnel sur l'émission 7 à 8 de TF1

Réaction à chaud sur l'émission 7 à 8 de TF1 du 16/10/2016

Réaction à chaud

Réaction publiée sur ma page le 16/10/2016 à 18h55. Je recopie juste ici pour que certains puissent y réagir si ils le souhaitent.

"Choquée. Ça résume bien mon état d'esprit après avoir visionné un court passage de ce reportage de 7 à 8. 
On nous y montre un "éducateur" (si on peut appeler ça comme ça...) "dresser" des chiens compliqués... 
Je n'ai pu voir (heureusement) que la fin du reportage. 
Résumé de ces quelques minutes de reportages : 
- pour éduquer un chien (je préfère ce terme à celui de dressage), il faut le soumettre et être son dominant... (et là quand tu lis toute les études qui montrent qu'il n'y a pas de dominance inter-espèce, et que la dominance dans les meutes seraient en réalité plus proche de la protection de ressources... déjà tu te dis "c'est quoi ces idées reçues ?!) 
- arrive ensuite les méthodes d'un autre temps, barbare, où oui le chien ne bouge plus, mais en fait il est juste complètement inhibé et éteint,en situation de détresse acquise, mais recommencera le même comportement avec une autre personne ... et la situation ne fera même qu'empirer... 
- le mec arrive ensuite vers un dogue argentin, agressif certes mais surtout terrorisé.. il le menace (par ses gestes, sa posture etc...) et s'étonne que le chien soit réactif... hmmmm ok 
Continuez d'ignorer les signaux d'apaisements de vos chiens, d'ignorer toute la communication dont ils sont capables, continuer de les briser, et surtout étonnez vous quand ils mordront parce que vous aurez ignoré (ou pire, réprimandé) tous les signaux qu'ils auront tenté de vous envoyez... 
Je ne soutiendrai et ne comprendrai jamais ces méthodes, et je suis horrifiée qu'une chaîne comme tf1 diffuse ce genre de reportage et propage ce genre d'idée et de méthode...combien vont essayer de faire de même..?
Je crois que je ne remercierai jamais assez mon éducateur de travailler en positif, et d'avoir régler les problème que l'ont a pu avoir à coup de clicker et de knacki et non à coup d'actes barbares..."


Contact

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.